HORIZONS 91
Organisme de formation

Formations préprofessionnelles et spécifiques à divers métiers

A service égal,
la solidarité en plus

Plan de formation

Pour les salariés qui ont plus d'un an d'ancienneté dans la société, leur demande peut être prise en charge dans le cadre du plan de formation de l'entreprise. La demande doit être adressée au responsable hiérarchique ou au service formation. Si cette demande est acceptée, les coûts de la formation seront assumés par l'entreprise.

Dans le cadre du plan de formation, la formation est à l'initiative de l'employeur. Il comprend 2 catégories d’actions :

  • les actions d’adaptation au poste de travail, ou liées à l’évolution des emplois et au maintien dans l’emploi dans l'entreprise ;

  • les actions de formation pour le développement des compétences des salariés.

Les formations organisées par l’entreprise sont regroupées dans un plan de formation.

Pour en savoir plus http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation-professionnelle,118/le-plan-de-formation,1069.html

 

Le DIF : Droit Individuel à la formation

Ce dispositif permet au salarié de capitaliser du temps de formation qu’il peut ensuite utiliser à son initiative, avec l'accord de son employeur. Le salarié devient ainsi acteur de son évolution professionnelle en choisissant de développer ses compétences individuelles.

Tout salarié en CDI ayant au moins 1 an d'ancienneté dans son entreprise bénéficie chaque année d'un Droit Individuel à la Formation (DIF) d'une durée de 20 heures (pour un temps complet). Ce crédit est capitalisable sur 6 ans dans la limite de 120 h.

La formation peut se dérouler : 

  • en dehors de votre temps de travail : vous percevrez alors une allocation équivalant à 50% de votre salaire net.

  • pendant votre temps de travail : vous serez rémunéré au taux normal.

Les frais de formation sont pris en charge par votre employeur ou un fonds de formation.

Pour en savoir plus http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation-professionnelle,118/le-droit-individuel-a-la-formation,1071.html

 

CIF : Le congé individuel de formation

Le congé individuel de formation est à l'initiative du salarié.

Pour entreprendre une formation de longue durée qui lui permettra d'accéder à un niveau supérieur de qualification ou de se reconvertir, tout salarié peut bénéficier d'un Congé Individuel de Formation (CIF). Le salarié en CDI doit justifier de 24 mois en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise. Le salarié en CDD doit justifier de 24 mois en qualité de salarié dans les 5 dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.

Dans un premier temps la demande de CIF doit être adressée à l’employeur qui doit donner sa réponse dans les 30 jours. Après avoir obtenu l’accord de l’entreprise le salarié doit contacter, selon le cas, le FONGECIF régional, l'OPCA de branche ou l'AGECIF du secteur concerné qui décidera d'accepter ou non la demande et prendra en charge totalement ou partiellement les frais de la formation ainsi que la rémunération du salarié durant son absence de l'entreprise.

Le CIF se traduit par une autorisation d’absence pendant laquelle le contrat de travail est suspendu.

Pour en savoir plus http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation-professionnelle,118/le-conge-individuel-de-formation,1070.html

 

Période de professionnalisation

La période de professionnalisation a pour objet de favoriser le maintien dans l’emploi des salariés en CDI ou fonctionnaires :

  • comptant 20 ans d’activité professionnelle ;

  • ou ayant plus de 45 ans (avec une ancienneté d’au moins 1 an dans leur entreprise) ;

  • ou reprenant une activité professionnelle après un congé de maternité ou parental.

Si vous remplissez ces conditions, la période de professionnalisation vous permet d’acquérir ou de renforcer vos compétences par l’obtention d’une qualification dans le domaine d’activité de votre entreprise/administration.

Elle peut être mise en œuvre à votre initiative ou à la demande de votre employeur.

Les actions de formation effectuées dans le cadre de la période de professionnalisation se déroulent en principe pendant le temps de travail. Elles peuvent toutefois également se dérouler, pour tout ou partie, en dehors du temps de travail,

Les frais de formation et la rémunération sont pris en charge par l’employeur.

Pour en savoir plus http://travail-emploi.gouv.fr/informations-pratiques,89/fiches-pratiques,91/formation-professionnelle,118/les-periodes-de,1072.html

 

 

Si vous êtes intérimaire

 

  • Congé individuel de formation (CIF)

Le fonds d’assurance formation du travail temporaire (FAF-TT) finance les congés individuels de formation (CIF) des intérimaires afin de leur permettre de suivre, à leur initiative et à titre individuel, des actions de formation.

Pour cela, il faut totaliser 1 600 h dans le travail temporaire au cours des 18 derniers mois, dont 600 h dans l’entreprise qui signe votre autorisation d’absence. Vous devez déposer votre demande au maximum au cours de votre mission ou dans un délai de 3 mois après la fin de votre dernière mission dans cette entreprise.

Le CIF doit démarrer au plus tard 12 mois après la remise de la demande d’autorisation d’absence.

Le FAF-TT peut prendre en charge votre rémunération et tout ou partie des frais liés à une formation en présentiel de maximum 12 mois (ou 1200 h pour les formations à temps partiel).

Des conditions particulières s’appliquent pour les personnes totalisant au moins 4500 h de travail temporaire dans les 3 dernières années ou déclarées inaptes à exercer leur métier.

Pour en savoir plus http://www.faftt.fr/delib/t47/salaries/interimaires/CIF

 

  • Droit individuel à la formation (DIF)

Le DIF Intérimaire permet de bénéficier de formations de perfectionnement et de développement des compétences.

Vous disposez d’un crédit de 40 h de formation par tranche de 2700 h de mission effectuée (dont 2100 h dans l’entreprise de travail temporaire où vous faites la demande), dans la limite de 120 h Chaque entreprise examine les demandes qui lui sont faites selon les modalités et les critères qu’elle a définis.

Vous devez déposer votre demande dans l’entreprise de travail temporaire dans laquelle l’ancienneté est acquise au plus tard un mois après la fin de votre dernière mission et au minimum 1 mois avant le début de l’action de formation.

Pour en savoir plus http://www.faftt.fr/delib/t50/salaries/interimaires/DIF

Pôle Économie Solidaire Action Emploi Horizons Formation Le collectif du Pôle Economie Solidaire Les Potagers du Télégraphe SCOP Val Emploi Val Emploi Services

Mentions légales